fbpx
activité physique

Les bienfaits de l’activité physique

Quels sont les bienfaits de l’activité physique ?

L’activité physique a pour bienfaits, la diminution des problèmes cardiaques, du diabète, des risques de cancers, de l’obésité, de la dépression. Amélioration de la qualité de vie, de la densité osseuse, de la musculature, de la force et des capacités respiratoires, de l’état psychique. Tant de point sur lesquels l’activité physique a de l’influence.

De nos jours, l’Homme est de plus en plus sédentaire et inactif, de nombreuses pathologies en découlent et mettent à mal notre qualité de vie. Maladies cardiovasculaires, tumeurs, maladies chroniques, démence et dépression sont les maux de notre siècle. L’activité physique permet notamment de remédier à cela, en y ajoutant une alimentation saine, en diminuant notre stress au quotidien et en ayant des phases de repos réparatrices.

« Toutes les parties du corps faites pour le mouvement actif deviennent saines, augmentent en masse et supportent bien leur âge, à condition d’être utilisées et entraînées avec modération, et avec habitude. A l’inverse, si elles sont laissées au repos, elles deviennent malades, leur croissance s’arrête, et elles deviennent rapidement vieilles…  » Hippocrate 5e siècle av J.-C.

Afin d’améliorer sa santé, pratiquer une activité physique régulière est conseillé. Endurance, force, vitesse et coordination font partie des éléments de votre condition physique à développer et à travailler. Chacun de ces points vous apporteront une meilleure qualité de vie au quotidien et diminueront les pathologies liées à l’inactivité.

Trouvez un sport qui vous fait vibrer, un environnement dans lequel vous vous sentez bien afin de pratiquer une activité physique sur le long terme dans une bonne énergie et avec plaisir !

Selon l’OFSP, il est conseillé de pratiquer au moins 2h30 par semaine un sport d’intensité moyenne, 1h15 de sport d’intensité élevée ou la combinaison des deux intensités. Dans l’idéal, repartir sur plusieurs jours de la semaine l’activité physique tout en restant en mouvement et actif au quotidien.

Le mouvement a d’avantage d’effets positifs que négatif et ce sur chaque personne, jeune ou plus âgée, malade ou en bonne santé. Il permet de prévenir de diverses pathologies mais aussi de traiter des maladies chroniques et encore une fois d’améliorer la qualité de vie de chacun !

Maladies chroniques et activité physique :

Il en va de même lorsqu’il s’agit de maladie chronique, l’activité physique améliore encore et toujours l’état d’esprit et de santé de la personne. L’ISERM a d’ailleurs effectué un rapport d’expertise collectif à ce sujet intitulé « Activité physique : Prévention et traitement des maladies chroniques ».

Au cours d’un traitement de maladie chronique, intégrer de l’activité physique s’avère bénéfique. Cependant il est nécessaire de connaître les mécanismes cellulaires et moléculaires qui entrent en jeu dans l’activité physique et la pathologie afin de comprendre comment l’activité physique agit sur la personne.

Dans les faits, l’activité physique permet de maintenir une homéostasie musculaire et donc une autonomie fonctionnelle. Un déconditionnement musculaire est généralement présent chez les individus atteint de maladies chroniques, ce qui provoque une dégradation en cascade des capacités fonctionnelles de l’organisme, une diminution de mouvement et une perte d’autonomie.

Il est donc important de travailler sur le plan musculaire afin de maintenir force et motricité mais aussi sur le plan de l’endurance afin d’améliorer les fonctions cardiaques. Toujours en lien avec la pathologie présente et dans le but d’améliorer la santé de la personne.

activité physiqueSchéma intégratif des effets bénéfiques de l’activité physique dans les maladies chroniques BDNF : Brain-Derived Neurotrophic Factor ; BPCO : Bronchopneumopathie chronique obstructive ; CV : Cardiovasculaire.

 

Conclusion :

A tout âge, avec ou sans pathologie il est important d’exercer une activité physique afin de maintenir votre corps en bonne santé. Ce schéma illustre parfaitement le fait que l’activité physique, au-delà de la performance sportive en elle-même, est une thérapie non médicamenteuse extrêmement efficace.

 

Sources :

https://www.bag.admin.ch/bag/fr/home/gesund-leben/gesundheitsfoerderung-und-praevention/bewegungsfoerderung/bewegungsempfehlungen.html

https://www.bag.admin.ch/bag/fr/home/gesund-leben/gesundheitsfoerderung-und-praevention/bewegungsfoerderung.html

https://www.revmed.ch/RMS/2010/RMS-258/Les-bienfaits-de-l-activite-physique-et-ou-les-mefaits-de-la-sedentarite

http://www.ipubli.inserm.fr/bitstream/handle/10608/9691/expcol_2019_activite-physique_synthese.pdf

Write a comment